Un peu de chaleur pour Noël!

J’ai volé le titre au RMA (Réseau des Mères en Affaires). C’était le titre d’une activité du mois de décembre. Ce titre m’a parlé directement au cœur.

Durant les derniers jours, on attend les nouvelles, on attend les précisions du gouvernement, on espère et on entend finalement : « RESTEZ CHEZ VOUS !!! pour le temps des fêtes » (et surement même après). Mes oreilles ont entendu plein de choses. Trop de choses. Des gens tristes. Des gens tannés. Des gens tendus. Des gens qui ont besoin de chaleur. Des gens qui ont besoin de chaleur humaine.

Alors, ça m’a donné le goût d’écrire. Ça ne règlera pas tout, mais tout de même…

Bon, ici, je ne parlerai pas de cas particuliers comme de personnes victimes de violence conjugale, de personnes vivant seules, de personnes malades…

Un peu de chaleur à Noël

Ça m’a ramenée à moi. Quelle saveur j’ai le goût de donner à mon temps des fêtes? Qu’est-ce que j’ai le goût de transmettre? Quelles valeurs? Transmettre quelles traditions à mes enfants? Comment j’ai le goût de faire les choses? Dans quel esprit? Qu’est-ce que j’ai le goût de CRÉER?

2020, tu auras été une année charnière. Je me souviens du toast de clôture de l’année 2019 avec ma famille qui disait que de beaux événements vécus durant l’année: 2 naissances (ma sœur et moi), 1 baccalauréat de terminer (mon frère) et 1 mariage (mon autre sœur). Et le questionnement qui flottait dans les airs… de quoi serait fait l’année 2020… quels souhaits avions-nous? Clairement pas la dévastatrice Covid-19!

Moi qui souhaitais prendre soin de moi, avoir du temps pour moi, je me suis retrouvée confinée pendant 6 mois avec ma marmaille, mon chum parti en overtime. On le voyait pour dormir that’s it!

2020, tu nous as demandé d’être créatif.ve, de se réinventer et d’innover. Comme tout le monde, je me suis retrouvée à jouer au G.O. (tsé les gentils organisateurs, comme dans les Clubs Meds) avec mes enfants jour, soir et nuit, et ce, tout en prenant soin de mon entreprise, mon premier bébé, et de prendre soin de moi. C’est un peu fou pareil!

Je termine cette année en ayant un sentiment de douceur et d’amour. Le désir de prendre encore soin de moi, mais d’une tout autre manière (ça l’air que j’ai appris à relaxer dans mon bain en entendant mes enfants criés. Non mais pour vrai, as-tu déjà entendu l’expression qui dit que ce n’est qu’une question de minding? Bref, j’ai surtout appris à vivre ma vie à ma façon à moi. À prendre du temps pour moi dans des moments que je n’aurais pas cru possible parce que je me mettais des limites moi-même). J’ai aussi le goût de prendre soin de ma petite famille, mon petit cocon. Être heureuse de pouvoir passer du temps, à nouveau, avec elle. De me-nous faire des plans d’activités familiales. Un temps des fêtes tranquille et ressourçant. Alors non, je ne suis pas déçue de ne pas avoir à faire les tournées des maisons de tout le monde et des partys qui n’en finissent plus pour finalement trainer un rhume pendant des jours parce qu’on a des obligations… Non, non. C’est fini. Noël 2020, tu seras grandiose dans ta douceur et ton cocooning.

Promis, promis.

Catherine