Je m’appelle Myriam Rivest-Foisy, et je travaille comme assistante natale et comme accompagnante à la naissance. Je fais preuve de douceur, d’ouverture d’esprit et de rigueur scientifique. Oui, coup de théâtre, je suis doula entre autres pour des raisons scientifiques : je mets tout mon cœur, toute mon âme et tout mon cerveau passionné de biologie à votre disposition !

Mon bon esprit de synthèse fait également de moi une doula très pédagogue. Ma curiosité intellectuelle me pousse à toujours vouloir élargir mes connaissances dans le domaine de la périnatalité, afin de continuer de m’améliorer pour outiller et informer les futurs parents, en plus de protéger leur bulle et leurs souhaits. Tout ça pour que leur passage dans la parentalité soit des plus gratifiants, et pour que le bébé bénéficie d’une transition et d’un accueil aussi doux que possible. Quoi de mieux comme relation de départ entre le nouveau-né et le « nouveau parent » ?

Voici mon parcours :

  • Cours théoriques de périnatalité dans le cadre de la technique en soins infirmiers qui m’ont nourrie de connaissances variées et poussées, et qui expliquent ma rigueur scientifique ;
  • Stage en milieu hospitalier en soins infirmiers qui m’a permis de devenir à l’aise dans le vaste monde des hôpitaux ;
  • Stage communautaire en soins infirmiers durant lequel j’ai donné un cours prénatal qui m’a donné la piqûre de l’enseignement en périnatalité;
  • Formation d’accompagnante à la naissance qui m’a fourni davantage d’outils concrets en ce qui a trait au soutien psychologique et physique des futurs parents ;
  • Travail d’assistante natale qui m’offre la chance de pénétrer le monde de l’accouchement hors milieu hospitalier, et qui m’a permis d’en apprendre sur certaines techniques et certains protocoles en assistant les sages-femmes ;
  • Formation en allaitement maternel dans le cadre d’Initiative des amis des bébés : Il s’agissait d’une formation offerte par l’hôpital Pierre-Le Gardeur aux infirmières et aux assistantes natales. Elle m’a permis de peaufiner certaines connaissances en allaitement ;
  • Atelier sur le rebozo en périnatalité qui m’a fourni les connaissances de base pour me servir de cet outil ;
  • Animation du cours prénatal sur l’allaitement au Service sage-femme de Lanaudière qui me permet d’acquérir toujours plus d’expérience en enseignement, en communication orale et en vulgarisation;
  • Formation Accompagner l’enfant à naître (Introduction à la psychologie périnatale) qui m’a fourni des connaissances scientifiques sur l’expérience psychologique et cognitive du fœtus lors de la grossesse et de sa naissance.

Vous vous demandez peut-être quel a été le déclic qui m’a poussée à me diriger vers le monde de l’humanisation des naissances, alors qu’au départ, je comptais devenir infirmière. En fait, j’ai toujours eu un fort intérêt pour la périnatalité, mais c’est mon propre accouchement qui m’a permis de mesurer l’importance de l’accouchement dans la vie d’une femme. Après l’euphorie de mon bel accomplissement, je me suis rendu compte que notre conception collective de l’accouchement nourrissait l’idée selon laquelle l’enfantement n’est qu’un mal pour un bien. Je me disais que oui, ça fait bel et bien mal et que la douleur aboutit à la rencontre avec l’amour de sa vie, mais qu’il s’agit de beaucoup plus que ça. J’ai compris qu’il revenait à chaque femme de donner la signification du passage de leur bébé dans leur corps et de prendre conscience de ce qu’il lui a apporté. J’ai pu constater l’immense potentiel de ce transit à influencer, autant positivement que négativement, la vie de la femme sur le plan psychologique.

Au plaisir de contribuer au succès de votre grossesse, de votre accouchement : de votre rencontre avec l’amour de votre vie!

Myriam Rivest-Foisy

Accompagnante à la naissance

Assistante natale