L’intimité est un terme difficile à définir, car on peut lui donner plusieurs significations. C’est un concept flou qui diffère d’une personne à l’autre et d’un couple à l’autre. « Intimité » peut tout autant vouloir dire : être proche de l’autre, affection, transparence, attentions, réciprocité, soin de l’autre, vulnérabilité, espace à deux, émotions, contact avec l’autre… Retenez les éléments qui correspondent à votre propre définition de l’intimité avant de poursuivre le texte.


Crédit photo : Amy Benoit

Durant la grossesse, bien que le bébé soit présent, il reste discret dans le ventre de sa mère. Les deux partenaires sont des amants qui peuvent passer du temps ensemble lorsqu’illes le souhaitent. Par exemple, il est possible de trouver du temps pour prendre soin de l’autre, faire des sorties ou tout simplement dormir ensemble. Certaines femmes vont pour lors ressentir une augmentation de la satisfaction conjugale durant la grossesse[1].

 Après la naissance de l’enfant, le couple doit composer avec de nouveaux défis : les parents ont à apprendre un nouveau rôle[2]. Être parent demande beaucoup d’adaptation et de modification du mode de vie[3]. Le bébé est un être qui demande beaucoup de temps et d’attention, car il n’est pas autonome. Cela signifie qu’il y a moins de temps pour le couple, pour soi, et même pour tout simplement dormir. La famille et le rôle de parent peuvent prendre le dessus[4]. Il est normal de ressentir une distance avec son ou ses partenaire.s[5]. Cependant, il ne faut pas négliger le couple, car cela peut amener plusieurs inconvénients. Par exemple, cela peut avoir un impact sur la satisfaction conjugale, la sexualité ainsi que la communication au sein du couple[6]. Il est alors conseillé de cultiver votre intimité afin d’avoir une vie conjugale satisfaisante et plaisante.


Crédit photo : Rayana Jonas

Conseil personnel : Bien que l’adaptation au rôle de parent puisse être prenante, il faut s’accorder le droit de vivre des moments d’intimité dans le couple. Cela vous fera du bien à vous et à votre ou vos partenaire.s. 

Conseil sexo : Si vous n’êtes pas prête physiquement ou émotionnellement à la reprise d’une sexualité, plusieurs activités autres que la pénétration peuvent se faire. Juste des caresses (génitales ou non) et de simples échanges de tendresse peuvent faire office de « moment à vous ». Des petits mots doux peuvent aussi avoir un impact positif sur la reprise de votre sexualité ainsi que sur votre intimité.

En somme, l’important est de s’accorder du temps afin de maintenir l’intimité, car même si vous devenez parents vous restez des amoureux quand même.

*** Pour des astuces pour maintenir ou améliorer votre intimité dans le couple, vous pouvez vous présenter à la causerie sur l’intimité le 14 février 2020. Plusieurs activités seront aussi offertes pour la Saint-Valentin au Centre pause santé maternité.

Vous pouvez aussi communiquer avec moi par courriel : sandralemieux.cpsm @outlook.com

Sandra Lemieux

Stagiaire en sexologie


[1] de Pierrepont, C., Polomeno, V., Bouchard, L., & Reissing, E. (2016). Que savons-nous sur la sexualité périnatale ? Un examen de la portée sur la sexopérinatalité–partie 1. Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction, 45 (8), 796-808.

[2] Foucault, C. (2011). Sexualité du post-partum : évaluation des informations données aux couples lors de la grossesse et après l’accouchement et leur répercussion sur la reprise des rapports sexuels, mémoire pour le diplôme d’État de sage-femme. Université Paris Descartes. 92 p.

[3] Idem.

[4] de Pierrepont, C., Polomeno, V., Bouchard, L., & Reissing, E. (2016). Que savons-nous sur la sexualité périnatale ? Un examen de la portée sur la sexopérinatalité–partie 2. Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction, 45 (8), 809-820.

[5]  Idem.

[6] Idem.