On vit tous notre premier trimestre de façon différente. Certaines auront des millions de symptômes, et d’autres n’auront absolument rien du tout !

Le système de santé

Mais peu importe comment se déroulent ces premières semaines, le système de santé prendra en charge votre grossesse seulement à partir de 12 semaines.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que la plupart des fausses couches ont lieu lors de ce premier trimestre. Donc, les professionnels de la santé préfèrent ne pas investir de temps advenant le pire scénario. Et puisque, pour eux, il n’y a «rien à faire », ils ne tiennent pas à vous rencontrer.

Rien à faire ?!?

Certaines auront des nausées complètement hallucinantes, ou vomiront leur vie chaque jour ! On entend parler de débalancement hormonal…

Sommes-nous obligées de le subir ? Certain que non !

Les naturopathes peuvent, lors d’une rencontre, voir s’il y a déficience ou manque de certains nutriments. Parfois, l’ajout d’une simple vitamine ou d’un complexe changera le cours de votre histoire !

Pour d’autres, ce seront des maux de la symphyse pubienne, du bassin, du dos… Encore une question d’hormones ? Oui, un bon nombre de femmes sont très réceptives à la sécrétion de la relaxine qui se fait dès le début de la conception.

On subit ? Certain que non !

N’hésitez pas à consulter : ostéopathe, chiropraticien, physiothérapeute ou entraineur… L’objectif : Redresser le bassin, le remettre droit. Puis, renforcer la musculature pour éviter qu’il ne reprenne de mauvais plis !

Le premier trimestre est un moment de questionnement intense, de chamboulement, de repositionnement. Que ce soit physique ou émotif, les femmes ont le droit de se sentir bien : bien entourées, bien encadrées, bien soutenues…

Au Centre pause santé maternité, nous offrons des moments de ressourcement qu’on appelle des tentes rouges. Ce sont des rassemblements de femmes qui vivent, ou ont vécu, ces mêmes étapes.

Échange, écoute et partage sont au rendez-vous. Que vous ayez besoin de parler, ou d’entendre d’autres échanger (parce que ça aussi ça fait du bien pour ne pas se sentir seule), vous serez comblée !

Catherine Leroux
Propriétaire du Centre pause santé maternité �3�