Bonne nouvelle ! La famille s’agrandit!

Dans quelque temps, vous serez de nouveaux parents, et le fait d’avoir un animal de compagnie peut amener certains questionnements. En raison de cette future rencontre, il se peut que la réaction de votre chien vous préoccupe.

Tout d’abord, il est important de réaliser que tous les chiens ont leur tempérament bien à eux et que chacun peut réagir d’une différente façon. Certains vont être amicaux tandis que d’autres seront plutôt méfiants lors de l’arrivée du petit humain dans la maison. Afin de faciliter la transition vers cette nouvelle vie, voici quelques petits trucs à prendre en considération…

Avant l’arrivée de bébé

Les habitudes de votre chien vont inévitablement être modifiées après la naissance du bébé. Il est donc important de commencer ces modifications avant son arrivée. Commencez graduellement à accorder moins de temps à votre chien sans toutefois le laisser tomber.  

En accord avec les autres membres de la famille, établissez des limites claires dans la maison. Est-ce que le chien aura le droit d’aller dans toutes les pièces de la maison ? Est-ce qu’il aura encore le droit de dormir dans le lit (si la situation s’applique pour vous)? Est-ce que vous allez tolérer le chien proche de vous lorsque vous allez prendre soin du bébé ?

Si votre chien a tendance à sauter sur vous, vous pouvez simuler la présence d’un bébé dans vos bras pour le préparer à cette nouvelle réalité. Et, ainsi, établir de bonnes bases afin qu’il comprenne vos attentes.

La première rencontre…

Avant votre arrivée, il est préférable que le chien soit dans une disposition physique et mentale pour accueillir le bébé. Ainsi, des exercices de diminution d’énergie et/ou une séance d’obéissance peuvent être bénéfiques. Laissez le chien s’approcher seulement s’il est calme.  N’obligez jamais votre chien à s’approcher s’il n’en a pas envie. Respectez son rythme. Faites de courtes séances de présentation au besoin. 

Votre chien est un membre de la famille et, bien souvent, avec l’arrivée d’un bébé, les animaux de compagnie sont délaissés. Or, sachez que le chien est un être social qui a besoin de temps avec sa famille humaine. Il a besoin d’être considéré dans la famille pour maintenir son équilibre mental. Autrement, il pourrait développer certains problèmes de comportements. Continuez de vous occuper de lui, de partager des activités exclusives avec lui et de lui offrir des moments favorisant son inclusion dans votre famille. 

Crédit photo: Ryan Stone

À noter…

Ne laissez jamais un enfant en bas âge seul avec un animal, particulièrement un chien. Les enfants peuvent faire des gestes saccadés ou des câlins qui pourraient être mal interprétés par un chien.   

D’ailleurs, les chiens donnent des signaux qu’on appelle d’apaisement. Sauriez-vous le reconnaître si votre chien est inconfortable ? Il est important de comprendre les bases du langage canin pour éviter des situations qui pourraient s’avérer dangereuses si vous n’êtes pas attentifs. Informez-vous auprès de votre professionnel en éducation canine. 

Au besoin, demandez de l’aide d’un éducateur canin. Choisissez une éducation basée sur le renforcement positif et non sur la méthode punitive. Devenez un bon leader pour votre chien plutôt qu’un intimidateur.

N’hésitez jamais à obtenir de l’aide pour avoir un accompagnement professionnel et personnalisé. Il est toujours plus facile de préparer et de donner de bonnes bases à son animal plutôt que de récupérer ou de corriger des comportements malsains.

Au plaisir de vous aider,

Karyn Corriveau Éducatrice canin

514-707-6735

info@kceducatricecanin.com

www.kceducatricecanin.com