Être en mode… Pré-conception

L’importance de se questionner sur le désir d’enfant

Choisir d’avoir un enfant, c’est une grosse décision, il y a une tonne de choses à penser! Il peut être facile de ressentir un élan de stress lorsqu’on regarde tous les facteurs à prendre en considération (ex : être à la hauteur, le manque de sommeil, l’allaitement, etc.), mais pas de panique! Déconstruire les questions une à la fois pourrait être aidant, en plus de permettre de se positionner sur le désir d’avoir, ou non, un enfant.

Notre société prend pour acquis qu’une fois établie dans une relation stable nous allons bien évidemment avoir des enfants. Eh bien non, pas nécessairement! Avoir un enfant n’est pas le rêve de tous.tes. Ainsi, se questionner sur les raisons qui nous poussent à vouloir concevoir une nouvelle vie est la première étape du processus de la période de préconception. Voici quelques idées de questions à se poser :

  • Est-ce que je désire un enfant présentement? Est-ce que je désire un enfant dans le futur ? Dans 6 mois? Dans quelques années? Jamais? Pas pour le moment?
  • Quelles sont mes motivations pour avoir un enfant?
  • Est-ce le bon moment pour moi? Est-ce le bon moment pour mon.ma partenaire?

Qu’est-ce que signifie ou représente le bon moment?

  • Est-ce que je ressens une pression à avoir un enfant? Si oui, d’où provient-elle? Est-ce que je subis cette pression? Quelles sont les conséquences de cette pression sur mes futures décisions?
  • Etc.

Il est bien de se poser ces questions seul.e mais, aussi, avec la.les personne.s qui sont impliquée.s dans le projet de parentalité.

Arrêt de la contraception

Une fois que la décision d’avoir un enfant est prise, il faut arrêter la méthode de contraception utilisée. Voici quelques informations si vous utilisez les méthodes de contraception suivantes : pilule contraceptive et stérilet (cuivre ou progestérone).

N’hésitez pas à parler à votre médecin de famille, votre gynécologue ou votre sage-femme lors de l’arrêt de la méthode de contraception.

Pilule contraceptive

Dès qu’une grossesse est désirée, il est possible d’arrêter le contraceptif oral sans consultation médicale.1-2 En revanche, il est conseillé de terminer le mois déjà entamé, soit de prendre les pilules jusqu’à la fin la plaquette.3 Dès l’arrêt de la prise de la pilule contraceptive, l’ovulation recommence, et ce, peu importe la durée d’utilisation de ce contraceptif.1 C’est-à-dire que la fertilité revient rapidement, en moyenne, selon une variation de deux semaines à trois mois.2 Il est possible de retrouver une ovulation dès le premier cycle menstruel suivant l’arrêt de la pilule. Cependant, il est aussi possible que quelques mois soient nécessaires pour atteindre un cycle avec une ovulation. 1 Il ne faut surtout pas s’inquiéter… chaque corps est différent. Le retour à l’ovulation dépend du métabolisme de chaque personne.

Stérilet

Les délais de retour à l’ovulation ne sont pas les mêmes en fonction de la sorte de stérilet (cuivre ou progestérone).

Si le stérilet est en cuivre…

Une fois qu’il sera retiré, il y a un retour immédiat de la fertilité : il sera donc possible de tomber rapidement enceinte. 4 L’absence de cuivre dans les sécrétions utérines ainsi que le fait qu’il ne désactive plus les spermatozoïdes permettront à la fécondation de se produire.3

Si le stérilet contient de la progestérone…  

Chez la majorité des femmes, le stérilet à la progestérone ne bloque pas l’ovulation. 3-5 Le retrait de celui-ci permet donc à l’endomètre de se reformer, sous l’influence des hormones, permettant ainsi une future fécondation. 3

Si le stérilet bloquait l’ovulation, comme pour l’arrêt de la pilule contraceptive, il est probable qu’un certain temps (plusieurs semaines à plusieurs mois) soit nécessaire pour que les cycles avec ovulation reprennent. 3

C’est certain que l’attente pour tomber enceinte peut être angoissante et devenir frustrante ou culpabilisante, mais il est important de laisser du temps à notre corps pour reprendre son rythme naturel. Il faut être patient.e…

À partir de quand devons-nous nous inquiéter si nous n’arrivons pas à concevoir ?

Selon l’Agence de santé publique du Canada (2019), l’infertilité se définirait comme l‘absence de conception, après avoir eu des relations sexuelles sans moyen de contraception, pendant :

– une année pour les personnes âgées de 35 et moins ;

– six (6) mois pour les personnes âgées de 35 et plus. 6  

Ces chiffres servent de ligne directrice. N’hésitez pas à consulter votre professionnel.le de la santé afin de vous informer plus amplement sur le sujet. Si nécessaire, il.elle vous réfèrera aux professionnel.le.s de la santé spécialisé.e.s en procréation.

Si en savoir plus sur la période de la préconception vous intéresse, inscrivez-vous à notre atelier intitulée La préconception, la fertilité et l’infertilité. C’est avec plaisir que nous répondrons à vos questions! Cet atelier sera animée par Laurie Vallée Dallaire, accompagnante à la naissance et éducatrice en psychologie périnatale. Toutes les informations se retrouvent sur notre site Internet ou sur notre page Facebook.

Rédigé par : Marie-France Girard, stagiaire en sexologie

Sources :

1. Martory, J. (2016). Quand arrêter la pilule? Passeportsanté. Repéré à : https://www.passeportsante.net/fr/grossesse/Fiche.aspx?doc=arret-pilule

2. Fédération du Québec pour le planning des naissances (2016). Contraceptif oral combiné. Repéré à : https://www.fqpn.qc.ca/?methodes=contraceptif-oral-combine

3. Espace Santé les lucioles (2016). Les informations médicales concernant la gynécologie. Le projet de grossesse. Repéré à : https://www.espacesanteleslucioles.com/quand-et-comment-arreter-sa-contraception

4. Fédération du Québec pour le planning des naissances (2016). Stérilet de cuivre. Repéré à : https://www.fqpn.qc.ca/?methodes=sterilet

5. Fédération du Québec pour le planning des naissances (2016) Stérilet avec hormone : Dispositif intra-utérin libérant du lévonorgestrel (DIU-LNG). Repéré à : https://www.fqpn.qc.ca/?methodes=sterilet-mirena

6. Agence de santé publique du Canada (2019). Fertilité. Repéré à : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/fertilite/fertilite.html